Blog

Les réserves naturelles

Les réserves naturelles

La forêt tropicale et le massif montagneux de la Basse-Terre constituent une zone de biodiversité exceptionnelle en France, et dans les années 1970 le Conseil général de la Guadeloupe a décidé de mettre ce patrimoine naturel en valeur sous le nom de « Parc Naturel de Guadeloupe », géré par l’ONF, en y aménageant des sentiers de randonnée et en y créant des équipements d’accueil. En 1977 a été émise l’idée de mettre ce territoire à l’abri de risques de dégradations en le classant Parc national et c’est le 20 février 1989 que fut officiellement créé le Parc national de la Guadeloupe. En 1990, la gestion de la Réserve Naturelle du Grand cul de sac marin créée en 1987 a été confiée au Parc national. En 1992, l’existence du Parc national et de la Réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac marin ont permis à la Guadeloupe d’être désignée Réserve de biosphère par l’UNESCO sous le nom d' »Archipel de la Guadeloupe », lui concédant une reconnaissance internationale.
Infos valables sur tous les sites protégés :
Une Réserve Naturelle implique que sa faune et sa flore y sont protégés. Sous l’eau, quelques recommandations sont à suivre pour une belle randonnée subaquatique.
-attention aux coups de palmes dans les coraux. Ils sont fragiles et se cassent facilement. Restez à plat et ne posez vos palmes que sur les fonds sableux.
-ne touchez pas les animaux rencontrés et encore moins ceux qui présentent un danger : raies, poissons-lions, barracudas, requin-citron. Quant aux tortues et dauphins, laissez leur de l’espace et observez-les sans les toucher, ni les nourrir.
-les squelettes de coraux échoués sur la plage, ainsi que les coquillages ont plus leur place ici que dans votre poche. Alors laissez-les sur place, sous l’effet de l’érosion, ils se transformeront au fil du temps en sable.
-à terre aussi, privilégiez l’observation. Les iguanes se laissent approcher assez facilement et posent même pour les photos ! Ne cherchez pas à les toucher.
Quant aux plantes, elles sont également protégées, alors pas touche.
Bonne visite Texte : Guadeloupe Forever

Attraits touristiques
Les sites les plus intéressants à visiter du Parc national de la Guadeloupe sont :
le volcan de la Soufrière, 1 467 mètres, point culminant des Petites Antilles ;
le Grand Sans Toucher et le Petit Sans Toucher
les chutes du Carbet ; le saut de la Lézarde ; la cascade aux Écrevisses ;
les « Deux Mamelles » et la route de la Traversée ;
– Les Roches Gravées, à Trois Rivières
la Réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac marin ;
les différents sentiers et traces qui jalonnent le parc.
Les Iles de la Petite terre. A été classé En 1998 « Réserve Naturelle », gérée par l’ONF. Afin de protéger le patrimoine naturel les deux îles désertes et leur accès est réglementé.