Archives for 2016

You are browsing the site archives by date.

Informations générales

Quand partir en Guadeloupe ?

Manger des «tourments d’amour» dans l’une des plus belles baies du monde, voir un requin-citron frôler la plage d’une île peuplée d’iguanes, s’approcher des fumerolles d’un volcan de 1467 mètres de haut… Si vous rêvez de vacances au soleil dépourvues d’activités, n’allez pas en Guadeloupe!
Bien sûr, vous pourriez passer tout votre temps sur ses plages à profiter de la mer des Caraïbes ou des vagues de l’Atlantique. Mais la Guadeloupe est si riche – en histoire, en culture, en nature – que ce serait bien dommage de ne pas partir à l’aventure. Il y a d’ailleurs beaucoup plus de maisons d’hôte, de petits hôtels et de villas à louer que de complexes de type «tout inclus» sur cet archipel ensoleillé des Petites Antilles.
La Guadeloupe, qui appartient à la France, est composée de deux îles principales en forme de grand papillon, nommée Basse-Terre et Grande-Terre, auxquelles s’ajoutent, au large, les plus petites îles des Saintes, de la Désirade et de Marie-Galante. (extrait TVAnouvelles.ca)

Le climat des Caraïbes est tropical : les températures sont élevées toute l’année mais tempérées par l’air marin. La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical tempéré par les influences maritimes et les alizés. On distingue deux saisons en Guadeloupe et dans les îles voisines :
une saison sèche appelée « carême » qui va de janvier à juin ;
une saison humide dite « hivernage », qui s’étale de juillet à décembre.
Côté température, avec une moyenne de 27 °C, il n’y a que peu de différence entre les mois les plus chauds (de 25 °C à 32 °C) et les mois les plus froids (de 23 °C à 29 °C). La géographie spécifique de l’archipel, le contraste entre la Basse-Terre et la Grande-Terre, entraine également un climat spécifique sur chacune de ces îles. La Grande-Terre et ses plateaux calcaires connaissent régulièrement de sévères sécheresses, alors que dans le même temps, le relief perpendiculaire au flux des alizés de la Basse-Terre régule le régime des pluies. La température moyenne de l’eau de mer est de 28 degrés Celsius.

Formalités administratives et règles douanières :

Les citoyens français doivent être en possession d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.
Les individus provenant des Etats-Unis, du Canada, de l’Union européenne, de la Norvège et de la Suisse doivent avoir un passeport en cours de validité et peuvent rester sur le territoire pour une durée de trois mois maximum.
Les ressortissants des pays non mentionnés ci-dessus doivent contacter l’ambassade de France pour plus d’informations sur les visas pour la Guadeloupe.
LES CONSEILS SANTÉ : Peu de contre-indications à signaler pour ce département d’outre-mer, en tout cas concernant les maladies les plus courantes. Par contre les moustiques n’ont pas fini de vous jouer des tours ! Soyez prévoyant. Vous trouverez des répulsifs sur place à peu prêt partout. Il n’y a pas de risque de paludisme en Guadeloupe.

La sécurité

Il n’y a pas de problème d’insécurité particulièrement notable dans les zones touristiques de la Guadeloupe: Les abords des hôtels ou des résidences sont en effet le plus souvent calmes. Mais il convient, comme pour toutes les destinations de vacances, d’être prudent lorsque l’on se rend à la plage: Les affaires ne doivent pas rester sans surveillance pendant le bain et il est conseillé de ne rien laisser de visible dans sa voiture. La ville de Pointe à Pitre est en revanche réputée moins sure … en particulier la nuit.

Animaux

Passeport animalier pour l’UE, certificat de santé de -8 jours, certificat de vaccination antirabique, tatouage ou puce électronique, carnet de santé et de vaccination à jour. Il n’y a pas de rage sur l’île. Attention: beaucoup d’hébergeurs n’acceptent pas les animaux. Pour des séjours prolongés, consulter un vétérinaire pour des traitements vermifuges spécifiques !

Argent et Banques

La monnaie légale est l’Euro. .
Cartes de crédit: elles sont acceptées pratiquement partout, la plus courante étant la carte Visa. Chèques: les traveller chèques sont acceptés, par contre les chèques hors-place la plupart du temps refusés.
Prévoyez un minimum d’argent liquide pour les petites dépenses ! il y a des banques et des distributeurs à peu près partout. Les distributeurs de billets acceptent la plupart des cartes de crédit internationales

Courant électrique

Voltage de 220 volts, 50 Hz, prises au standard européen. Prévoir des transformateurs et des adaptateurs de prises pour tout matériel américain.

Douane

L’importation d’objets d’usage personnel (tabac, appareil photo, film) est admise sans formalité ni taxe. Pour l’importation d’autres objets, comme les armes à feu par exemple, la législation française s’applique.la prison sous les tropiques c pas rigolo !
L’importation de végétaux est interdite. L’exportation est également interdite à l’exception de fleurs coupées achetées dans les points de vente agrées.

Eau

L’eau du robinet est potable, par contre attention à l’eau des rivières (bilharziose). Il existe des eaux minérales locales (Matouba, Capes, Didier) et d’importation.

Informations touristiques

Les Offices du Tourisme:
Office Départemental du Tourisme, Tél.: +590-(0)5 90 82.09.30, Fax: +590-(0)5 90 83.89.22
Office du Tourisme de la Basse-Terre, Tél.: +590-(0)5 90 81.61.54, Fax: +590-(0)5 90 81.18.10
Office du Tourisme de Marie-Galante, Tél.: +590-(0)5 90 97 56 51, Fax: +590-(0)5 90 97 56 54
E-Mail: info@ot-mariegalante.com
Office du Tourisme – Syndicat d’Initiative du Moule, Tél.: +590-(0)5 90 23 89 03, Fax: +590-(0)5 90 23 03 58
E-Mail: info@ot-lemoule.com
Office Municipal du Tourisme des Saintes, Tél.: +590-(0)5 90 99 58 60
E-Mail: omt.lessaintes@wanadoo.fr
Syndicats d’Initiative dans la plupart des villes.

Transports

Transport terrestre:

Autobus: plusieurs compagnies privées partant de Pointe-à-Pitre ou de Basse-Terre desservent toutes les communes. Horaires variables et arrêt à la demande.
Taxis: tarifs fixés par arrêté préfectoral, assez chèrs dès que l’on sort de la zone urbaine.
Location de voitures: il existe un grand nombre de loueurs, mais en haute saison (décembre – avril) il est préférable de réserver à l’avance

Transport maritime:

Départs des ferries pour les Saintes, Marie Galante, la Désirade, la Dominique, la Martinique, Sainte Lucie de la Gare Maritime de Pointe-à-Pitre.
Départs pour Marie-Galante et la Désirade également de Saint-François.
Départs pour les Saintes également de Trois-Rivières.

Transport aérien:

Transatlantiques: Les compagnies Air Canada, Air France, Americain Airlines,Norvegian Airline,Corsair, Air Caraïbes, desservent la Guadeloupe.
Inter-îles: Air Caraïbes, Air Antilles Express, Liat assurent les liaisons entre les îles de la Guadeloupe et de la Caraïbe.

one day in Guadeloupe by flyOverGuadeloupe

Exist Guadeloupe Florian Bouhelier

2014 Guadeloupe Island Press présentation

Guadeloupe Trotter-au coeur de la Soufrière

Guadeloupe 2014 Jérémie Stadler
Guadeloupe 2014 Jérémie Stadler

Marie Galante
https://www.facebook.com/mariegalante.tourisme/videos/363139643856771/

Bienvenue à Trois Rivières

Read More

Géographie et géologie

La Guadeloupe et ses dépendances dévoilent sur 1 628 km2 de terres, des paysages aussi bien variés que contrastés.
D’une superficie de 1 434 km2, la « Guadeloupe proprement dîte » est composée de deux terres distinctes, qui sont séparées par un fin bras de mer n’excédant pas 200 mètres de large, appelé « la Rivière Salée ».
La Basse-Terre à l’Ouest, ( sous le vent, les Alizés et coté mer Caraïbe) montagneuse et recouverte d’une forêt tropicale très dense du nord au sud, où abondent de nombreuses rivières et cascades, est d’origine volcanique comme certaines îles voisines Le plus haut sommet est le volcan en activité de la Soufrière culminant à 1 467 mètres, soit la plus haute altitude des petites Antilles. Comme dans la plupart des îles volcaniques, on y trouve aussi de nombreuses plages de sable noir et de sable roux.
La Grande-Terre à l’Est, (au vent ,coté Atlantique) dont le substrat est calcaire, se compose d’une plaine bordée d’une mangrove au sud-ouest, d’une succession irrégulière de mornes appelée les Grands Fonds au centre et d’un plateau aride dentelé de côtes rocheuses et sauvages au nord. C’est sur le littoral sud de la Grande-terre, parsemé de plages de sable blanc à l’abri des récifs coralliens que se concentrent les grandes stations balnéaires; ce littoral est appelé la « Riviera ».
À proximité.
La Désirade, à l’est de la pointe des châteaux, est une île calcaire de forme allongée qui se présente comme un vaste plateau incliné vers le nord-ouest. La Grande Montagne, qui atteint 275 mètres d’altitude, est son point culminant.
Petite-Terre, est un petit archipel de 2 km2 constitué de deux îlots (Terre de Haut et Terre de Bas) fermés par un récif corallien, situé à une dizaine de kilomètres au sud de la Pointe des Châteaux et de la Désirade. Elle est classée, Réserve marine
Marie-Galante, au sud est un substrat calcaire vallonné, arrosé par l’alizé, et qui, par rapport à sa forme arrondie (15 km de diamètre), est surnommée la Grande Galette.
Les Saintes, 9 îlets dont deux habités, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, respectivement 5 km2 et 8 km2, se présentent comme un petit chapelet d’îlets arides et escarpés.
La Basse-Terre et les Saintes sont issues de formations d’une chaîne volcanique récente qui culmine à la Soufrière, alors que les autres îles du département sont d’origine corallienne; en raison de ses caractéristiques géologiques, la Guadeloupe et ses dépendances sont classées en zone III d’après le zonage sismique de la France selon les anciennes normes, et niveau 5 selon les nouvelles; quoi qu’il en soit, toujours les niveaux les plus élevés.

Extrait Wikipédia

Read More

Les réserves naturelles

La forêt tropicale et le massif montagneux de la Basse-Terre constituent une zone de biodiversité exceptionnelle en France, et dans les années 1970 le Conseil général de la Guadeloupe a décidé de mettre ce patrimoine naturel en valeur sous le nom de « Parc Naturel de Guadeloupe », géré par l’ONF, en y aménageant des sentiers de randonnée et en y créant des équipements d’accueil. En 1977 a été émise l’idée de mettre ce territoire à l’abri de risques de dégradations en le classant Parc national et c’est le 20 février 1989 que fut officiellement créé le Parc national de la Guadeloupe. En 1990, la gestion de la Réserve Naturelle du Grand cul de sac marin créée en 1987 a été confiée au Parc national. En 1992, l’existence du Parc national et de la Réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac marin ont permis à la Guadeloupe d’être désignée Réserve de biosphère par l’UNESCO sous le nom d' »Archipel de la Guadeloupe », lui concédant une reconnaissance internationale.
Infos valables sur tous les sites protégés :
Une Réserve Naturelle implique que sa faune et sa flore y sont protégés. Sous l’eau, quelques recommandations sont à suivre pour une belle randonnée subaquatique.
-attention aux coups de palmes dans les coraux. Ils sont fragiles et se cassent facilement. Restez à plat et ne posez vos palmes que sur les fonds sableux.
-ne touchez pas les animaux rencontrés et encore moins ceux qui présentent un danger : raies, poissons-lions, barracudas, requin-citron. Quant aux tortues et dauphins, laissez leur de l’espace et observez-les sans les toucher, ni les nourrir.
-les squelettes de coraux échoués sur la plage, ainsi que les coquillages ont plus leur place ici que dans votre poche. Alors laissez-les sur place, sous l’effet de l’érosion, ils se transformeront au fil du temps en sable.
-à terre aussi, privilégiez l’observation. Les iguanes se laissent approcher assez facilement et posent même pour les photos ! Ne cherchez pas à les toucher.
Quant aux plantes, elles sont également protégées, alors pas touche.
Bonne visite Texte : Guadeloupe Forever

Attraits touristiques
Les sites les plus intéressants à visiter du Parc national de la Guadeloupe sont :
le volcan de la Soufrière, 1 467 mètres, point culminant des Petites Antilles ;
le Grand Sans Toucher et le Petit Sans Toucher
les chutes du Carbet ; le saut de la Lézarde ; la cascade aux Écrevisses ;
les « Deux Mamelles » et la route de la Traversée ;
– Les Roches Gravées, à Trois Rivières
la Réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac marin ;
les différents sentiers et traces qui jalonnent le parc.
Les Iles de la Petite terre. A été classé En 1998 « Réserve Naturelle », gérée par l’ONF. Afin de protéger le patrimoine naturel les deux îles désertes et leur accès est réglementé.

Read More

Les parcs marins

Le plus important est le Grand cul de sac marin, c’est une très vaste baie s’ouvrant au nord,
Entre la grande terre et la basse terre, Protégée par une barrière de corail
Autres sites : Petite Terre, les îlets Pigeon, Kahouane et Tête à l’anglais
Ils composent la Réserve de biosphère de l’archipel de la Guadeloupe.
Infos valables sur tous les sites protégés :
Une Réserve Naturelle implique que sa faune et sa flore y sont protégés.
Sous l’eau, quelques recommandations sont à suivre pour une belle randonnée subaquatique.
-attention aux coups de palmes dans les coraux. Ils sont fragiles et se cassent facilement. Restez à plat et ne posez vos palmes que sur les fonds sableux.
-ne touchez pas les animaux rencontrés et encore moins ceux qui présentent un danger : raies, poissons-lions, barracudas, requin-citron. Quant aux tortues et dauphins, laissez leur de l’espace et observez-les sans les toucher, ni les nourrir.
-les squelettes de coraux échoués sur la plage, ainsi que les coquillages ont plus leur place ici que dans votre poche. Alors laissez-les sur place, sous l’effet de l’érosion, ils se transformeront au fil du temps en sable.
-à terre aussi, privilégiez l’observation. Les iguanes se laissent approcher assez facilement et posent même pour les photos ! Ne cherchez pas à les toucher.
Quant aux plantes, elles sont également protégées, alors pas touche.

Texte : Guadeloupe Forever

Read More

La faune et la flore

La Faune

Du fait de la pratique intensive de la chasse au début de la colonisation et de l’occupation humaine précoce d’une grande partie de l’île, la faune de la Guadeloupe peut sembler relativement pauvre. Elle présente néanmoins de nombreuses richesses, et offre surtout, en raison de l’insularité, un endémisme très fort. Le Parc national, avec d’autres structures, contribue à préserver cette faune sauvage particulièrement fragile, notamment au sein du Zoo de Guadeloupe au Parc des Mamelles.

Les mammifères

Les plus caractéristiques de la faune du Parc sont le racoon, petit raton-laveur importé des États-Unis au XIXe siècle, les chauve-souris (treize espèces dont au moins deux uniques au monde), la mangouste (importée d’Inde) et l’agouti (espèce protégée en voie de disparition). Plus vu en Guadeloupe depuis le début du XXe siècle, le Lamantin sera réintroduit en 2015 dans la réserve naturelle du Grand Cul-de-sac Marin.des retards sont à prévoir suite à un problème d’adaptation …..en 2017 toujours rien !!…..

Les oiseaux

Ils sont nombreux. Sur terre : le Pic de Guadeloupe, aussi appelé tapeur, seul pic sédentaire des Petites Antilles, oiseaux-mouches, plusieurs espèces de grives, des perdrix, des ramiers, le moucherolles, la paruline, . En mer et sur le littoral : la frégate, le pélican brun, plusieurs espèces de sternes….

Les reptiles

Il n’y a pas de serpent en Guadeloupe. On y trouve des Iguanes, des anolis, et en mer, cinq espèces de tortues marines…

Les crustacés

Les animaux de mer langoustes, araignées, crabes de terre et de mer , cigales de mer et dans les cours d’eau et étangs : les crevettes d’eau douce (ouassous), les crabes,

Les insectes

Ce sont les animaux les plus représentés bien sûr (surtout le moustique), d’une diversité et d’une originalité exceptionnelles. Certains peuvent atteindre des tailles très élevées comme le scieur de long, un des plus gros coléoptères du monde, le papillon deuil, les phasmes (cheval à diable).

La Flore

Le parc national regroupe trois types de milieux naturels.

La forêt tropicale

Elle présente plusieurs niveaux de végétation :
– La forêt dense humide recouvre 80 % de la zone cœur du Parc, entre 300 et 1 000 m d’altitude. C’est une forêt dense et luxuriante de montagne. On y retrouve de très grands arbres (30 à 35 m): gommier blanc, acomat-boucan, châtaignier ; des arbres moyens (6 à 10 m) : marbri, laurier rose ; des arbustes et herbacées (0 à 10 m): palmiste montagne, balisier, fougère ; de nombreuses plantes suspendues: broméliacées, philodendrons, aile-à-mouche, orchidée; des lianes.
– Au-dessus de 1 000 m, se développe une forêt d’altitude, beaucoup plus basse et rabougrie en raison de la forte humidité et de la présence quasi constante de nuages. Il s’agit d’une végétation faite de savanes humides royaumes des mousses, des lichens, des sphaignes, de plantes plus vigoureuses : mangles-montagnes, ananas-montagne… au milieu desquelles se développent aussi certaines plantes à fleurs : violettes des hauts, fuchsias-montagne, thym-montagne…

Le littoral

La végétation s’y développe beaucoup plus difficilement à cause de la salinité de l’air et du sol, l’ensoleillement et la sécheresse, ainsi que la force du vent. Les espèces les plus courantes sont le raisinier bord de mer et le poirier.

La mangrove

C’est une forêt littorale inondée en permanence ou ponctuellement par de l’eau douce ou salée. très développée en Guadeloupe en raison de l’importance des récifs coralliens qui protègent une grande partie du littoral de la houle du grand large.
Quelque 3 700 ha sur les 8 000 ha de mangrove de la Guadeloupe ont été intégrés aux cœurs du Parc national en juin 2009.
Les plantes de cette végétation sont essentiellement des palétuviers.

Extraits Wikipedia

Read More

Les activités Mer et Terre

Ceinturée de plages magnifiques, vantée pour ses visites touristiques, la Guadeloupe, ce n’est pas que ça !… Il est en effet possible de changer d’activités à volonté tant l’île offre de possibilités à ses visiteurs. Il y a la randonnée pédestre avec notamment la Soufrière, les Traces dans la montagne ou sur les côtes, des Safaris découverte, une multitude de cascades et rivières, la plongée, les sports de glisse, les balades nautiques et terrestres à la découverte de la faune et la flore. Les excursions en bateau vous conduiront notamment à petite terre, les saintes Marie Galante ou plus proche aux ilets Gosier, Fortune ou Caret, … A cela s’ajoute des balades à cheval, la pêche au gros ou l’observation des dauphins ou des baleines, découverte de la mangrove… vous n’aurez jamais assez de temps en un séjour pour tout découvrir !
Aquarium de la Guadeloupe
Safaricaraib adventure

Plongée

Les Iles de la Guadeloupe proposent de très belles plongées avec certains spots réputés, comme la Réserve Cousteau aux Ilets Pigeon par exemple ou les grottes de port Louis. Avec palmes et masque vous commencerez vos explorations dans à peine un mètre d’eau Juste au départ de la plage ou plus loin aux ilets Caret ou Gosier , vous pouvez vous faire accompagner par des guides passionnés.

Randonnée

De 30mn à + de 12h, Les amateurs de randonnées seront comblés avec un large choix d’itinéraires en montagne ou en bord de mer.

Kitesurf & Windsurf

Avec des Alizé régulier pendant 8 mois de l’année, des plans d’eau calme dédiés à la glisse… bref ! des conditions idéales pour le Kitesurf et le Windsurf….

Surf

Les spots de surfs bénéficient d’une très bonne réputation bien que peu nombreux.
Le Moule, Le Héleux à St Anne, Port Louis, Petit Havre entre autres, pour débutant ou un surfeur confirmé vous trouverez votre Spot.

Scooter des mers

Le Jet Ski ou scooter des mers, engin de mer dont la conduite est réglementée, nécessite un permis pour la location solo. Vous trouverez plusieurs sociétés qui proposent des randonnées encadrées par des moniteurs diplômés qui vous affranchissent du sésame.

Kayak de mer

Le kayak offre l’occasion de visiter la mangrove, les îlets et les plages sauvages inaccessibles par voie terrestre.

Excursions en mer

Les possibilités d’excursions en mer sont très nombreuses.

Location de bateau

Louer un bateau le temps d’un après midi pour l’observation des dauphins ou des baleines, ou pour quelques journées de cabotage ou encore une excursion vers les Saintes, Marie Galante, Petite Terre…

Pêche au gros

Comme sur l’ensemble des îles de l’arc antillais, en Guadeloupe vous y trouverez des eaux très poissonneuses. Au Vent ou sous le vent, vous avez le choix de terrains de jeux parfaits pour la pratique de la pêche au gros.

Golf

Dessiné par Robert Trent Jones, le Golf de St François vous offre un parcours relativement technique, rafraichit par les alizés.

Read More

Sensations fortes

Du Canyoning au deltaplane ou le parapente en passant par le parachutisme, un panel de professionnels est là pour vous accompagner tout au long de vos envies en toute sécurité.

Read More

Sensations douces

Envie de prendre soin de soi, que l’on s’occupe de vous besoin de remise en forme.
SPA, massages et autres douceurs, de nombreux établissements vous accueilleront pour votre plus grand bien-être.
Et plus nature, les nombreuses cascades, rivières, bassins aux eaux chaudes et thermales.

Read More

Traces et balades

Basse Terre offre aux adeptes de randonnée, de magnifiques traces à la découverte des écosystèmes du Parc National, des cascades et des rivières du patrimoine nature guadeloupéen.
N’oublions pas les balades sur les côtes entre St François et Anse Bertrand, celles au travers des cultures ou encore en bordure de mangrove.
De nombreuses randonnées sont proposées en Guadeloupe. Vous pouvez dans certains cas les réaliser seuls. Mais il est préférable de vous faire accompagner par un guide accompagnateur qui vous présentera les arbres, la faune et la flore des lieux. Il vous évitera surtout de vous perdre. N’oubliez pas que le soleil se couche très tôt.
Bon à savoir :
Comme pour toutes les randonnées en forêt, par temps de pluie l’eau des cours d’eau peut rapidement monter, voir la formation d’une vague de plusieurs mètres lors de fortes précipitations

Read More

Jours fériés

25 au 28  MARS 2016 Week-end de Pâques (Jour férié)

1 MAI Fête du travail (Jour férié)

8 MAI Armistice de 1945 (Jour férié)

27 MAI Abolition de l’esclavage (Jour férié)

14 JUI Fête nationale (Jour férié)

21 JUI Commémoration de Victor Schoelcher (Jour férié)

1 NOV Toussaint (Jour férié)

11 NOV Armistice de 1918 (Jour férié)

1 JAN Jour de l’An (Jour férié)

 

CARNAVAL 2016

6 janvier au 10 février 2016

– Mardi Gras : 9 février

– Mi Carême : 3 Mars

Read More